• Accueil
  • Société
  • Solutions
  • Base documentaire
  • Support
  • Newsletter
  • Conférence médicale - Agir VITE pour éviter les complications des chutes à domicile

    Organisée par le Pr Anne-Sophie Rigaud, une conférence a réuni à la Faculté Paris-Cochin un panel d’experts venus présenter travaux et recherches portant sur la prévention et la détection des chutes au domicile des personnes âgées.


    Paris, le 5 Novembre  2014 

    Le Pr Anne-Sophie Rigaud propose de sensibiliser les professionnels et le grand public.
    Une situation préoccupante
    Enjeu majeur de santé publique, les 400 000 chutes qui surviennent chaque année en France chez les plus de 65 ans ont un impact médico-économique considérable. 

    Des enjeux sociaux et sociétaux
    Le Dr Rajaa Chahbi (Directrice de l’Institut de recherche 02) et le Dr Véronique Cayado (Institut O2) ont mis en lumière la difficulté pour les personnes âgées d’identifier le risque de chute tant qu’elles n’y sont pas confrontées. L’intérieur du domicile se devant d’être immuable, on voit se constituer un véritable "ego-musée". Si le senior accepte les dispositifs technologiques, ceux-ci doivent être le plus discrets possible afin de pas envahir leur espace-vie et non stigmatisants. Outre pour le confort et la sécurité, les technologies sont appréciées par les aidants qui les voient comme une extension de leur soutien.

    Complications médicales des chutes: état des lieux
    Une personne sur deux fait une chute chaque année après 80 ans, avec des complications souvent sévères. C’est ce que le Dr Frédéric Bloch, gériatre à l’hôpital Broca (Paris) a souligné lors de son intervention. Les chutes engendrent non seulement des conséquences métaboliques et une surmortalité mais aussi des traumatismes psychologiques caractéristiques d’un syndrome post-chute.

    Les secours des pompiers… une aide cruciale
    Sur 61 858 appels reçus de la part de personnes âgées de 75 ans et plus en 2013, la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris a identifié que dans 36% des cas, le motif était un traumatisme consécutif à une chute. Dans moins de 1 % des cas, l’alerte était déclenchée par un dispositif de téléassistance. Il est donc primordial comme le souligne le Dr Sabine Lemoine (urgentiste à la BSPP) de mieux informer les séniors sur le risque de chuter au sein même de leur domicile.

    L’éducation thérapeutique : un pas vers la prévention
    Le Dr Clémence Boully, gériatre à l’hôpital Broca (Paris) a mis en avant la nécessité d’éduquer les séniors en cas de risque de chute ou ceux ayant déjà chuté. Une telle prise en charge nécessite une implication majeure de la part du patient afin de comprendre les gestes et les habitudes nouvelles à adopter dans leur quotidien.

    Agir VITE avec le patch Vigi’Fall®
    Acteur majeur de la Silver économie, l’entreprise essonnienne Vigilio S.A. développe une solution prometteuse basée sur un concept révolutionnaire : le premier patch détecteur de chutes ! Médaillée d’or au Concours Lépine 2014, l’entreprise lance un message fort : le principe Agir VITE qui intègre les 4 éléments essentiels liés au patch Vigi’Fall® : à la Vulnérabilité et à l’Immobilité au sol répondent la Technologie et l’Efficacité.